Cela fait longtemps que je n’ai plus vu une image de ce genre sur le profil d’un Wallon. Il fut posté par René Thirion. J’aime bien son message, et ce bien que quinze de mes arrière-arrière-grands-parents furent polonais et une de mes arrière-arrière-grands-mères autrichienne. Elle fut issue d’une famille protestante persécutée qui est venue se réfugier en Pologne vu que mon pays d’origine fut une terre d’accueil et de tolérance de religion avant son partage entre la Russie, l’Autriche et la Prusse – ce qui à cette époque était plus que révolutionnaire.

Selon une grande partie de la presse francophone et internationale, la Pologne est dirigée par un gouvernement d’extrême droite – ce qui est totalement faux. Il est moins „extrême” que cette image. La Marche de l’Indépendance ayant lieu à Varsovie chaque année le 11 novembre dont tous les participants furent publiquement traités de néonazis par Guy Verhofstadt en 2017 – ce qui est pire qu’une insulte pour nous – attire majoritairement des gens ayant un profil patriotique dont des anciens combattants. Une très grande partie des manifestants sont tous simplement attachés au pays et défendent ses valeurs, sa culture et ses traditions.

Certains ne savent même pas que les termes „nationaliste”, „fasciste” et „nazi” ne sont pas des synonymes et que le patriotisme n’est pas associé à la haine envers les autres. Le nationalisme polonais est d’ailleurs plutôt axé sur la défensive et non l’expansionnisme vu l’histoire moderne du pays. Voici les raisons d’une telle approche :

– la Pologne fut le Kurdistan d’Europe durant plus de 123 ans avant l’époque de la Première Guerre mondiale malgré une histoire de plus de mille ans
– avant de regagner notre Indépendance nous nous sommes soulevés à plusieurs reprises
– ces soulèvements ont donné lieu à des répressions de la part du Tsar
– seuls deux soulèvements d’après-guerre ont permis de rattacher des terrains occupés par les Allemands à ceux récupérés de la Russie et de l’Empire austro-hongrois durant l’époque de la renaissance du pays
– en ce qui concerne les deux autres à cette époque, un fut perdu et l’autre s’est soldé ni par une victoire, ni par une défaite
– nous nous ne sommes laissé ni germaniser ni russifier
– en plus une partie des Allemands étant venu germaniser la partie de la Pologne occupée par les Prussiens s’est intégrée au point de devenir des Polonais
– nous avons réussi à retrouver des anciens territoires à la suite d’une contre-offensive en 1920 après avoir été attaqués par la Russie bolchevique souhaitant faire de la Pologne une république soviétique
– en gagnant cette guerre mon pays d’origine a sauvé l’Europe occidentale du communisme : des „révolutionnaires” allemands attendaient Vladimir Lénine et des mouvements communistes français furent assez bien organisés – toutes les conditions pour créer une grande Europe (ou plutôt une grande Eurasie) bolchevique et communiste allant de Lisbonne à Vladivostok furent donc réunies
– la Pologne fut attaquée par l’Allemagne nazie et l’URSS le 1er et le 17 septembre 1939 ainsi que trahie par la France et le Royaume-Uni avec lesquels nous avions signé un pacte militaire
– les „Alliés” nous ont en plus vendus aux Soviétiques vers la fin de la guerre
– la ville de Varsovie fut complètement rasée par les Allemands pendant que les Soviétiques attendaient tranquillement de l’autre côté de la Vistule que la résistance souterraine patriotique se fasse massacrer lors du Soulèvement de Varsovie
– l’Allemagne ne nous a jamais payé de réparations de guerre
– l’Union soviétique s’est appropriée des territoires qui ont longtemps fait partie de la Pologne durant notre histoire – en particulier la ville de Lwów (actuellement Львів ou Lviv en alphabet latin)
– il est vrai que le pays a récupéré des territoires perdus il y a des siècles au profit de populations germaniques
– il y a eu un déplacement de populations durant cette époque : la quasi-totalité des Allemands furent expulsés de Pologne et remplacés par de nombreux Polonais venant des terrains orientaux perdus
– Joseph Staline n’a pas rattaché Wrocław (Breslau), Szczecin (Stettin), Gdańsk (Danzig) et d’autres villes, villages et campagnes à la Pologne par amour envers notre pays
– il se doutait bien que l’Allemagne allait un jour se réunifier tout en espérant que les Soviétiques garderont leur contrôle sur la Pologne
– l’Union soviétique a racketté la Pologne après la libération du pays par la peste rouge de la mort noire en lui demandant des quantités exorbitantes de marchandises et de matières premières
– une partie des richesses du pays furent pillées par des soldats soviétiques
– des femmes furent violées par ceux-ci et des civils tués
– l’URSS a obligé la Pologne à renoncer au Plan Marschall
– les Britanniques ont prélevé de l’or polonais déposé à Londres pour se faire rembourser le carburant et leurs propres avions pilotés par des Polonais qui se sont fait abattre par les Allemands lors de la bataille d’Angleterre – alors qu’ils devraient nous dire merci vu que des pilotes polonais y ont sacrifié leurs propres vies
– l’URSS a fait de la Pologne non pas un pays réellement indépendant mais un État satellite
– 17,1 % de la population du pays fut exterminée durant la Seconde Guerre mondiale dont une très grande partie des élites et de l’intelligentsia – non seulement par les Allemands mais également par les Soviétiques
– un des tristes événements lors de l’occupation germano-soviétique fut le Massacre de Katyń effectué par notre deuxième occupant en 1940
– les Polonais furent également victimes de purges ethniques effectuées par des Ukrainiens qui aujourd’hui sont considérés en Ukraine comme des héros nationaux – ce qui est honteux
– la grande majorité des Polonais ont refusé de collaborer avec l’Allemagne nazie
– certains ont risqué leur propre vie en sauvant des Juifs
– la Pologne est d’ailleurs le leader incontesté en ce qui concerne les „Justes parmi les nations”
– Adolf Hitler n’a pas réussi à créer de division SS en Pologne occupée (il n’y a même pas songé car il savait qu’un tel projet sera voué à un échec)
– les Soviétiques ont tué et torturé des membres de l’Armia Krajowa après la fin de la guerre – l’AK fut l’armée souterraine polonaise ayant résisté aux occupants allemands nazis et soviétiques
– la Pologne a donc perdu la guerre en étant dans le camp des vainqueurs, et ce malgré une attitude plus que noble de mes compatriotes hormis une minorité de lâches
– les nouveaux administrateurs du pays sous tutelle stalinienne furent donc des gens incompétents, des traîtres, des bourreaux ayant du sang sur les mains ainsi que des opportunistes n’ayant aucune morale
– le dernier soldat de la résistance anticommuniste Józef Franczak (pseudonymes : Lalek et Laluś) fut tué le 21 octobre 1963 à 15h40
– une des victimes exécutées fut une jeune auxiliaire sanitaire de 17 ans (Danuta Siedzikówna – pseudonyme : Inka) ayant refusé de dénoncer des soldats de cette résistance souterraine que nous appelons les soldats maudits (maudits car les communistes ont essayé de les faire oublier à jamais)
– actuellement nous sommes accusés de révisionnisme vu que nous commémorons leur mémoire et nos Héros sont qualifiés de fascistes par de nombreux médias étrangers ne connaissant pas notre histoire (et par des traîtres polonais qui ont collaboré avec le régime communiste ou sont entre autres des descendants des juges staliniens les ayant condamnés à mort sans même leur donner le droit à un enterrement)
– le dernier soldat russe a quitté le territoire de la Pologne seulement le 28 octobre 1992
– au début des années nonante (ou quatre-vingt-dix selon les Français) la Banque Mondiale a prêté de l’argent à des multinationales afin de racheter une grande partie des bijoux de famille du pays pour des mies de pain après avoir corrompu des hauts responsables post-communistes qui dirigeaient des entreprises publiques
– depuis quelques années certains pays occidentaux nous disent comment nous devrions vivre dans notre propre pays
– en plus ils se mêlent de nos conflits internes sans même essayer de comprendre leur complexité, et ce avec l’accord de certains traîtres polonais (les histoires entre Polonais devraient se régler entre Polonais et non à l’aide de la Commission européenne – ou de Moscou comme cela fut le cas durant l’époque communiste)
– une partie de ces traîtres a travaillé avec les services de répression communiste et leurs proches et leurs amis ont obtenu des privilèges grâce à cela, ce qui est une injustice
– certains sont carrément devenus millionnaires ou milliardaires grâce à leur participation au régime, notamment en offrant des pots de vin lors de commandes publiques au tout début de la période de transition
– en défendant la „démocratie” et „l’État de droit” en Pologne, ils défendent en réalité leurs propres intérêts et les privilèges qu’ils sont en train de perdre (certains Polonais inconscients les rejoignent par pure ignorance ou dans le but de faire tomber le gouvernement au pouvoir qui fut élu haut la main de manière démocratique)
– la France entre autres nous reproche de toucher des subsides européens tout en ne voulant pas se soumettre à ses dictas – comme si la Pologne n’était rien d’autre que la prostituée de quelques grands pays occidentaux
– l’Allemagne nous a récemment trahi en construisant le gazoduc Nord Stream sous la mer Baltique
– actuellement un deuxième projet et en cours : le Nord Stream 2
– l’Union européenne n’a même pas de politique énergétique commune à cause des Allemands (et aussi des Hollandais qui ont investi dans ce projet honteux) mais c’est la Pologne qui est accusée de ne pas vouloir coopérer sur plan européen
– après la tragédie de notre pays ayant eu lieu durant la Seconde Guerre mondiale certains ont le culot de parler de „Camps de concentration polonais” ou de „Fours polonais” – y compris la chaîne de télévision allemande ZDF
– une telle diffamation est inacceptable
– les futures générations seront convaincues que les nazis ne furent pas allemands mais polonais
– vu que notre gouvernement est faible, il faudra qu’un jour que quelqu’un de vraiment courageux reprenne le pays en main et ose s’attaquer aux intérêts de ceux qui ne nous respectent pas
– une excellente idée serait de nationaliser leurs entreprises de manière indirecte et de les faire dégager du pays
– cela pourrait se faire via des contrôles fiscaux répétitifs allant dans les moindres détails qui pousseront par exemple BNP Paribas ou Crédit Agricole à vendre leurs banques polonaises pour un złoty symbolique après leur avoir rendu la vie invivable
– cela serait d’ailleurs une très bonne réponse face au protectionnisme venant de la part de l’Europe occidentale qui parle de „dumping social” en oubliant le „dumping du grand capital” qui fait concurrence aux Polonais de Pologne

Au début je voulais juste laisser un commentaire à Monsieur René Thirion et finalement je m’en suis inspiré pour rédiger un article de manière spontanée. Tout comme lui je suis fier de mes origines et je compte préserver mon identité. Quant à la Wallonie et la Belgique où je suis arrivé avant l’âge de deux ans, il est pour moi une obligation de les respecter. Cracher dans la figure d’un peuple accueillant ne se fait pas. Je suis d’ailleurs fort attaché non seulement à la Pologne mais aussi à la ville de Liège qui m’a vu grandir. Certaines de mes caractéristiques sont typiquement belges et/ou wallonnes – voire liégeoises.

Il est grand temps que les Wallons se réveillent tout comme les Polonais il y a plusieurs années. Notre vague de patriotisme est assez récente. Avant beaucoup de Polonais avaient honte de la Pologne vu les dégâts du communisme, la crise des années quatre-vingt ainsi que la pauvreté du pays durant l’époque de transformation. Ne nous laissons pas insulter de nationalistes ou de fascistes! Nous ne faisons absolument pas partie de l’extrême droite. Nous avons également le droit d’exprimer nos opinions – que cela plaise à la gauche ou non.

Lien vers ma page Facebook : https://www.facebook.com/helinski/
Lien vers ma page privée : https://www.facebook.com/helinski.pawel
Lien vers ma page Twitter : https://twitter.com/Pawel_Helinski
Lien vers mes articles publiés sur Pressmania : http://pressmania.pl/author/pawel-helinski/
Page Internet en construction : http://www.helinski.info/
Adresse e-mail : kontakt@helinski.info