Le déclin de la France et de l’Europe occidentale continue. La direction choisie semble être critique : droit dans le mur. Le Titanic a déjà heurté l’iceberg depuis un long moment. Malheureusement cela n’empêche pas l’orchestre de continuer à jouer l’Ode de la joie au lieu de penser à fuir le navire en plein naufrage pendant que Ludwig van Beethoven se retourne dans sa tombe.

Dans les pays civilisés, les habitants fêtent le Nouvel An avec des feux d’artifice. Dans le pays du protectionniste Emmanuel Macron une nouvelle tradition prend de plus en plus d’importance : celle de brûler les voitures de ses propres voisins.

Néanmoins, cela n’empêche pas le président fantoche élu à la suite de la défaite de Marine Le Pen de se mêler des affaires internes de la Pologne – un pays où règnent l’ordre et la sécurité. Les zones de non-droit et le risque d’attentats terroristes n’y existent pas. La marionnette de la grande finance et des multinationales françaises n’a cependant pas l’air de savoir comment s’occuper de son propre potager dont la décadence est visible à l’œil nu. 1031 véhicules ont été incendiés et 510 personnes ont été interpellées lors de la nuit du Nouvel An. Ces chiffres sont en hausse par rapport à l’an dernier, selon le Ministère de l’intérieur. Cette manière peu civilisée de fêter la nuit de la Saint-Sylvestre n’est pas le seul et unique problème de l’Hexagone.

Le jour où en France et dans d’autres pays de l’Occident se pensant supérieurs à ceux d’Europe centrale et orientale les troubles à l’ordre public rendront la vie des honnêtes citoyens plus qu’insupportable, il est possible qu’une grande partie de la classe moyenne s’expatriera en Pologne ou en Hongrie dans le but de pouvoir y vivre paisiblement. Ces deux pays ressemblent très fort à l’Europe occidentale d’il y a plusieurs décennies. Le progrès n’évolue pas toujours dans la bonne direction.

En ce qui concerne la racaille, le grand banditisme et le terrorisme, il n’est pas à exclure que les pays faisant partie de la future oasis de stabilité d’une Europe exposée à des sérieux problèmes de sécurité interne leur refuseront le droit d’entrée. À la suite de la libération face à l’occupant invisible qu’est l’Empire franco-allemand – c’est-à-dire la chute et la dissolution de l’Union européenne appelée parfois le IV Reich – il serait totalement irresponsable de ne pas instaurer des visas pour les citoyens français vu le nombre de criminels utilisant des passeports et des cartes d’identité provenant de ce pays de plus en plus sauvage et dangereux.

Les pays en vert sont ceux où le risque de terrorisme est quasi inexistant et ceux en rouge les plus souvent visés par des attentats.

Les états en couleur jaune sont ceux où le risque de terrorisme est minime. En revanche, il vaut mieux être vigilent dans ceux indiqués en bordeaux – y compris en France.

Voici à quoi ressemble la racaille française qui se porte très bien vu la politique actuelle incapable d’éduquer convenablement sa jeunesse. Malheureusement ce sont les gens normaux et les citoyens honnêtes qui ont le plus à craindre dans leur propre pays. A long terme la Pologne et la Hongrie devraient non seulement se libérer de l’occupant invisible qu’est l’Empire franco-allemand – c’est-à-dire l’Union européenne – mais également instaurer des visas envers les ressortissants de certains de ses états membres afin d’éviter l’arrivée de ce genre d’individus.

Poznań, une ville se situant à l’ouest de la Pologne. Contrairement à certains pays occidentaux, les gens y vivent en paix. Les autorités ne sont pas obligées d’envoyer des soldats dans les endroits publics car le risque d’attentats terroristes sur le territoire de toute la Pologne est quasi inexistant. Quant à la criminalité, elle y est beaucoup moins présente que sous la Tour Eiffel et ses environs.

Varsovie, la capitale de la Pologne. Sa modernité n’est pas due aux fonds structurels européens ayant pour but de corrompre les dirigeants de la nation polonaise, mais principalement aux investissements privés et au travail des Polonais. J’aime l’Europe. Néanmoins, il est important de savoir faire la différence entre l’amour lié à un vrai partenariat et la prostitution. Varsovie est également une ville calme. Il est possible de s’y promener le soir sans rencontrer le genre de crapules qui pourrissent la vie de nombreux honnêtes citoyens français.

Source de la photo principale : https://www.la-croix.com/
Lien vers ma page Facebook : https://www.facebook.com/helinski/
Lien vers mes articles publiés sur Pressmania : http://pressmania.pl/author/pawel-helinski/
Vous pouvez également m’écrire si vous avez des questions : kontakt@helinski.info